percuter

percuter

percuter [ pɛrkyte ] v. <conjug. : 1>
• 1610, rare av. 1825; « détruire » v. 980; lat. percutere « frapper violemment »
I V. tr.
1(1838) Frapper, heurter (qqch.). Mécan. Mobile qui percute un autre corps. Spécialt Pièce du fusil qui percute l'amorce ( percuteur) . Cour. Heurter violemment. Sa voiture a percuté un camion. emboutir, rentrer (dans), tamponner, télescoper.
2Méd. Explorer (une partie du corps) par le procédé de la percussion (3o). Percuter le dos.
II V. intr.
1Heurter en explosant. Obus qui vient percuter contre le sol, un mur.
Par ext. Heurter violemment un obstacle, un véhicule. La voiture est allée percuter contre un arbre.
2Fam. Comprendre. Il n'a pas percuté.

percuter verbe transitif (latin percutere) Venir frapper quelque chose : Marteaux d'un piano qui percutent les cordes. Heurter assez violemment quelque chose ou quelqu'un rencontré comme obstacle : Un camion qui percute un arbre, un passant. Explorer un organe par la percussion. ● percuter (synonymes) verbe transitif (latin percutere) Heurter assez violemment quelque chose ou quelqu'un rencontré comme obstacle
Synonymes :
- télescoper
percuter verbe transitif indirect Venir s'emboutir sur quelque chose : Avion qui percute contre la montagne.percuter verbe intransitif Familier. Comprendre, réagir : Il a du mal à percuter quand il est mal réveillé.

percuter
v.
rI./r v. tr. Frapper, heurter violemment (qqch). Le véhicule a percuté le mur.
|| TECH Frapper (l'amorce), en parlant du percuteur d'une arme à feu.
rII./r v. intr.
d1./d Frapper en éclatant. L'obus a percuté contre le parapet.
d2./d Par ext. Heurter un obstacle avec violence. L'automobile percuta contre un arbre.

⇒PERCUTER, verbe trans.
A.— Heurter, donner un choc (à quelque chose, à quelqu'un). Synon. frapper. Les jeux de timbres ont paru de nouveau, mais à un état plus rudimentaire qu'au temps de Haendel et de Mozart (...). L'instrumentiste percute directement le métal au moyen d'un petit maillet (GEVAERT, Instrument., 1885, p. 328). Or il avait plu la veille et aujourd'hui il faisait très chaud. Alors, les poires tombaient (...) et de huit mètres de haut, percutaient la vieille! (LA VARENDE, Pays d'Ouche, 1934, p. 179).
Absol. La pluie se précipite, percute de plus en plus fort (LA VARENDE, Normandie en fl., 1950, p. 212).
B.— Entrer violemment en contact (avec un obstacle), heurter violemment. Synon. emboutir (fam.), télescoper. Percuter contre un mur. Voiture qui percute un arbre, ou plus rarement, voitures qui se percutent. Par un miracle vain, la M.G. évite les deux premiers [pommiers] et percute le suivant de plein fouet (P. GUIMARD, Les Choses de la vie, Paris, Denoël, 1967, p. 58) :
1. Le rapide Manchester-Londres, roulant à plus de 100 kilomètres-heure, vint percuter le camion, le coupant littéralement en deux et projetant son chargement 6 mètres plus loin. Sur les dix voitures du convoi, huit se couchèrent sur le ballast.
Le Monde, 9 janv. 1968, p. 11, col. 6.
ASTRON. Le réseau de guidage soviétique (...) a servi notamment au lancement des Lunik I et II, dont le second a percuté la Lune (A. DUCROCQ, in L'Express, 20 avr. 1961, n° 1514, p. 34, col. 1 ds GUILB. Astronaut. 1967). En 1959, le 2 janvier, la fusée Lunik I frôle la lune et devient la première planète artificielle du système solaire (...); le 13 septembre, la fusée Lunik II percute la lune (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 535).
Absol. Le pilote a sauté en parachute à deux cents mètres à peine, cependant que son appareil percutait dans la Blies (ABELLIO, Pacifiques, 1946, p. 286).
C.— En partic.
1. [En parlant d'une arme à feu ou de son percuteur] Frapper, heurter de manière à faire détoner :
2. Au sortir du village, quelques petits canards bruns, les meilleurs — que je manque misérablement (...) la seconde détente percute la cartouche sans la faire partir. Ces ratés sont exaspérants. Tout à l'heure le Moser percutera vainement six cartouches...
GIDE, Retour Tchad, 1928, p. 908.
2. Éclater, exploser (par un choc). La troisième bombe percuta à dix mètres de notre wagon de commandement (ABELLIO, Pacifiques, 1946 p. 300).
D.— MÉD. Explorer (un organe, le corps d'un patient) par le procédé de la percussion. Il m'examine, me percute, m'ausculte longuement (GONCOURT, Journal, 1887, p. 694). Si on percute le flanc avec le poing, il rend un son creux tympanique, comme le ferait un tambour (GARCIN, Guide vétér., 1944, p. 55) :
3. KNOCK, il l'ausculte : Baissez la tête. Respirez. Toussez. Vous n'êtes jamais tombée d'une échelle, étant petite? LA DAME : Je ne me souviens pas. KNOCK, il lui palpe et lui percute le dos, lui presse brusquement les reins : Vous n'avez jamais mal ici le soir en vous couchant?
ROMAINS, Knock, 1923, II, 4, p. 11.
Absol. L'art de percuter, d'ailleurs, quoique très-simple en apparence, exige, pour donner des résultats réellement utiles, une grande habitude (LAENNEC, Auscult., t. 1, 1819, p. 5). Il faut que tu sentes bien le cuir partout, que la botte colle au pied (Il tapote un des souliers, avec le geste du médecin qui percute) (MONTHERL., Olymp., 1924, p. 294).
Prononc. et Orth. :[], (il) percute []. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. 2e moitié Xe s. « frapper, détruire » (Saint-Léger, éd. J. Linskill, 134); 2. 1813 « frapper, heurter » (L. J. THÉNARD, Traité de chim. élém., t. 1, p. 87); d'où a) 1872 fusée percutante (LITTRÉ Add.); 1903 tir percutant (Nouv. Lar. ill.); 1916 subst. un percutant (BARBUSSE, Feu, p. 234); b) fig. 1936 comique percutant (Arts et litt., p. 30-8); 3. 1819 méd. (LAENNEC, loc. cit.). Empr. au lat. percutere « frapper fortement ». Fréq. abs. littér. :17.
DÉR. Percuteur, subst. masc. a) [Dans une arme à feu, une grenade, un obus, une mine] Pièce pointue destinée à frapper l'amorce et à la faire détoner. À droite et à gauche étaient des bombes qui n'avaient pas éclaté. Manuel, à deux mains, en ramassa une, dévissa le percuteur (MALRAUX, Espoir, 1937, p. 579). L'homme tira à nouveau sur la gâchette, le coup ne partit pas. Il arma à nouveau, même échec. Le percuteur était cassé (ABELLIO, Pacifiques, 1946 p. 304). b) Mécan. ,,Pièce de machine qui, en général sous le déclenchement d'un ressort précédemment armé, actionne le marteau qui fait pénétrer pointe, semence, clou, cheville, etc.`` (RAMA 1973). c) Anthropol., archéol. ,,Outil préhistorique destiné à frapper les roches (notamment les silex) pour en tirer des éclats`` (FOUC.-RAOULT Géol. 1980). L'homme primitif ou son précurseur aurait employé comme percuteurs des rognons de silex entiers (J. DÉCHELETTE, Manuel archéol. préhist. celt. et gallo-romaine, t. 1, 1914, p. 28). Le percuteur est un galet de la rivière. Le reste de l'outillage est composé de racloirs, couteaux, perçoirs, scies (S. BLANC, Init. préhist., 1932, p. 56). []. Att. ds Ac. 1935. 1re attest. 1859 (BONN.-PARIS); de percuter, suff. -eur2.
BBG. — QUEM. DDL t. 8.

percuter [pɛʀkyte] v. tr. et intr.
ÉTYM. 1610, rare av. 1825; « transpercer », v. 980; lat. percutere « frapper violemment » (de per, et quatere « secouer »). → Percussion.
———
I V. tr.
1 Frapper, heurter (qqch.).Mécan. || Mobile qui percute un autre corps. Percussion.Spécialt. Frapper de manière à faire détoner. || Pièce du fusil qui percute l'amorce. Percuteur.
2 Fam. || Voiture qui percute un arbre (→ ci-dessous II., 2.).
3 (1833). Méd. Explorer (un organe, une partie du corps) par le procédé de la percussion. || Percuter la poitrine d'un malade.
———
II V. intr.
1 Heurter en éclatant, en explosant. || Obus qui vient percuter contre le sol, contre un mur.
2 Cour. Heurter violemment, entrer brutalement en contact avec (un obstacle, un véhicule). || L'avion percuta contre le sol. || La voiture vint percuter contre un camion à l'arrêt. Entrer (fam. entrer dedans).
0 Fonçant avec un camarade en rase-mottes sur un troupeau d'éléphants, au Congo belge, notre avion vint percuter dans une des bestioles, tuant du même coup l'éléphant et le pilote.
R. Gary, la Promesse de l'aube, p. 336.
3 Fam. Comprendre. || Je lui ai signalé le fait, mais il n'a pas percuté. Imprimer (fam.).
——————
percuté, ée p. p. adj.
|| Le corps percutant et le corps percuté.
DÉR. Percutant, percuteur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Нужен реферат?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • percuter — vt. , frapper, heurter // cogner // télescoper percuter violemment, rentrer avec violence dans, (un mur, un arbre..., en voiture, à vélo...) : êplyâtrâ (kâkrê) <emplâtrer (qc.)> vt. , s êplyâtrâ (dyê kâkrê) <s emplâtrer (dans qc.)> vp …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • percuter — (pèr ku té) v. a. Donner un coup. •   Toutes les fois que l on comprime un corps d une manière quelconque, soit en le frottant contre un autre, soit en le percutant, THENARD Traité de chimie, t. I, p. 87, dans POUGENS.    Terme de médecine.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PERCUTER — v. tr. Frapper. Il se dit spécialement, en termes de Médecine, de l’Action de frapper, selon certaines règles, telle ou telle partie du corps pour en reconnaître l’élasticité ou la sonorité ou pour apprécier les réflexes que l’on provoque ainsi …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Détaché — Le détaché ou coup de poignet[1] est la technique de percussion propre au jeu de vielle à roue. Sommaire 1 Production du son 1.1 Le double usage de la manivelle …   Wikipédia en Français

  • Coup de poignet — Détaché Le détaché ou coup de poignet[1] est la technique de percussion propre au jeu de vielle à roue. Sommaire 1 Le double usage de la manivelle 2 Trois moyens de modeler le détaché …   Wikipédia en Français

  • Detache — Détaché Le détaché ou coup de poignet[1] est la technique de percussion propre au jeu de vielle à roue. Sommaire 1 Le double usage de la manivelle 2 Trois moyens de modeler le détaché …   Wikipédia en Français

  • Coup De Pied Direct — Coup de pied direct …   Wikipédia en Français

  • Coup de pied direct — Contre en ne …   Wikipédia en Français

  • Front-kick — Coup de pied direct Coup de pied direct …   Wikipédia en Français

  • Front kick — Coup de pied direct Coup de pied direct …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”